La fertilisation azotée: facteur déterminant de l’efficacité des SDPs ?

A l’occasion du congrès « Natural Product and Biocontrol » qui s’est tenu à Perpignan du 25 au 28 septembre, Staphyt a présenté les résultats de recherche de son doctorant Camille Verly sur le rôle de la nutrition azoltée sur les défenses des plantes.

Le développement de Stimulateurs de Défense des Plantes (SDP), est une stratégie prometteuse pour réduire notamment l’utilisation de produits phytosanitaires conventionnels, dans le cadre de la protection des plantes cultivées. Cependant, l’efficacité des SDP sur le terrain reste incertaine et dépend de différents paramètres agronomiques tels que la variété cultivée, l’itinéraire cultural et les conditions climatiques de production. Parmi ces facteurs, la nutrition azotée a été démontrée comme jouant un rôle important dans l’établissement des défenses après infection par un agent pathogène. Qu’en est-il de l’impact de ce facteur sur l’efficacité des SDP? Faut-il inclure ce paramètre dans la stratégie d’utilisation et d’optimisation de l’efficacité de ces SDP ?

Lire l’article.

Pour plus d’information, merci de contacter Frédéric GIRAUD.